Ton amie chômeuse ouvre ses pages aux amis chômeurs

public1

(Requête d’Audrey)

OYEZ OYEZ amis lecteurs, ton amie chômeuse forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple etc. etc. et ouvre ses pages à d’autres amis chômeurs avides d’offrir un peu de leur temps libre à la population vivant encore sous le joug du travail !

L’idée m’a été soufflée par une lectrice, Audrey, dépitée de me voir délaisser le blog. Louée soit-elle. Le principe est simple : puisque je suis au chômage du chômage, puisque je n’ai plus le temps de soulager mes camarades travailleurs de leur propre déficit de temps, j’en appelle aujourd’hui à mes (autres) camarades chômeurs.

Quiconque aurait envie de “devenir érudit(e)”, de “devenir un(e) ascète” ou de “tenter de nouvelles expériences” peut désormais m’envoyer des propositions de billets qui seront potentiellement publiés sous son nom (évidemment) dans l’une des trois rubriques.

Le texte doit correspondre à la charte Mon amie chômeuse (consultable nulle part car n’existant que dans ma tête). C’est à dire qu’il doit répondre à une requête d’un travailleur (trouvée dans la rubrique “Poster une requête” ou non, je ne suis pas bégueule) et pouvoir être classé dans l’une des trois catégories (érudition, ascèse, ou expérience) (tu suis, ami lecteur ?).

Je me réserve le droit d’être une despote et de ne choisir les billets qui me plaisent, comme une grosse enfoirée (ben oui maintenant que je travaille…). Et bien sûr, il faut que l’auteur du billet soit au chômage, cela va sans dire. Et bien sûr, je vais continuer à écrire mes propres billets, bien que je ne sois plus au chômage (mais comme c’est mon blog je fais ce que je veux, HA).

C’est donc avec une joie non dissimulée que je vous copie-colle le billet de l’amie chômeuse Audrey.

Audrey a 25 ans, elle habite Amiens et est au chômage depuis septembre 2010. Si elle devait travailler, Dieu l’en garde, elle aimerait faire de l’humanitaire, comme elle l’a déjà fait en partant trois mois au Niger. Sa requête : assister au tournage d’une émission de télé, côté public.

Ton amie Audrey dans le public d’une émission de télé

Quand je regarde la télé, je me demande toujours pourquoi des gens se déplacent sur les plateaux, alors qu’ils pourraient être peinards chez eux, à regarder l’émission avec une clope et un bon verre de vin ? Qu’est ce qui peut bien les motiver ? Ayant du temps à tuer, je me suis dit, tiens, pourquoi ne pas essayer ? Après quelques recherches sur internet, me voilà inscrite pour une émission diffusée sur la TNT et présentée par Pierre Lescure.

Direction la capitale, pour un rendez vous fixé à 13h30 au Réservoir, une salle de spectacle dans le 11ème arrondissement. Dans la queue : des jeunes, des vieux, des filles, des gens seuls, des groupes et même des belges ! A 14H15, on nous annonce que nous allons être redirigés vers une tente pour ne pas attendre dans le froid.

Nous y sommes accueillis par des hôtesses qui vérifient nos identités (qu’est ce que cela changerait si Nadine prenait la place de Gertrude dans le public ?). Enfin arrivés dans la salle et après distribution de bouteilles d’eau gratos (pour éviter toute forme de déshydratation, étant donné qu’il faisait environ 97°c dans la salle), nous sommes placés de sorte que le public soit mixé, métissé, hétérogène… Image renvoyée à celui qui est derrière sa télé « oui tout le monde peut regarder l’émission, regardez ce merveilleux public, reflet de la société française ! »

A partir de là, notre statut de gens gentils que l’on remercie d’être venus assister à l’émission s’abaisse à celui d’enfants en bas âge à qui l’on demande de taper dans les mains bêtement… Le comble du comble a été de nous demander d’applaudir dans le vent, c’est-à-dire que le chauffeur de salle (devant une scène vide), nous a demandé d’applaudir de différentes manières, de faire de faux rire… Tout ceci est ensuite recollé au montage pour nous faire applaudir ou rire au moment où ils veulent, quand nous, vrai public n’avions pas trouvé bon de le faire.

Se sont succédés ensuite les artistes : Catherine Deneuve (qui demande une retouche maquillage au bout d’une minute d’interview), Raphaël qui colle son chewing-gum sur un poteau de la salle avant de monter sur scène, Philippe Katerine qui a interprété son tube « La banane » en live, moment le plus fun de l’après midi… L’enregistrement s’achève vers 19h.

Bilan : une découverte édifiante des dessous de la télévision (par exemple, on pose des questions à Catherine Deneuve, elle fait mine de chercher la réponse alors que celle-ci est écrite sur son prompteur, et tout le monde la félicite y compris le présentateur, et nous public qui devons faire semblant de la trouver formidablement cultivée). Mais une découverte chère payée : près de 6 heures à crever de chaud, avec interdiction de bouger (crampes et fourmis dans les jambes garanties, et vous ressortez avec le coccyx carré). Bref : un peu l’impression de retrouver ses 13 ans… ou un patron sévère !

Bookmark and Share

Mots-clefs : , , , , , ,

6 commentaires sur “Ton amie chômeuse ouvre ses pages aux amis chômeurs”

  1. Chris dit :

    Tu fous ma gueule ? (a lire avec l’accent africain et n’y voyez aucun racisme, avec l’avenir politique qui nous est réservé, je préfère préciser…)

    Depuis le temps que je te dis d’ouvrir les posts à d’autres amis chômeurs et que tu me jetais, tu dis oui a Audrey ???

    Audrey, faut que tu me donnes ta méthode de conviction, apparemment celle de Couet ne marche plus…

    En tout cas, sympathique premier post extérieur et je vais m’empresser d’ecrire des posts sur tous les films que je peux voir (et autres activité de glandu que je peux faire) en espérant voir un jour un post de MAI (Mon Ami Intermittent) publié sur MAC !

    Longue vie a MAC 2.0 (oui parceque ca voudrait dire que tu es encore pas tout a fait au chômage… Et ça s’est bien !)

  2. Audrey dit :

    Merci encore d’avoir accepté ma requête! Ravie d’avoir inauguré cette nouvelle “rubrique” ;-)
    @Chris, pas de méthode de conviction particulière!
    Longue vie à ce site qui est un bol d’air frais dans ce monde de brutes (en ce moment, de très grosses brutes!)

  3. Jay See voit double dit :

    Que de créativité sur ce blog! Que d’innovation!
    Moi qui suis un fidèle de la première heure, j’avoue comme Audrey que cette période de MAC maigre commençait à me peser aussi…
    C’est donc une solution formidable et je suis sûr que des 10aine de plumes vont se réveiller.

    Jay See les a vus qui est un MAT (mon ami travailleur) (MAC, MAI, MAT, I’m lovin’ it).

  4. marion dit :

    J’aime le nouveau concept de MAC et félicite Audrey que je ne connais pas pour ce premier post!!

  5. Couscous dit :

    Youhou ! Mes ami(e)s chômeurs/meuses reviennent en force !
    Merci chère MAC et merci Audrey, cette idée va nous permettre de nous distraire plus souvent, nous qui trimons et n’avons pas le temps d’aller observer les retouches maquillage et chewing-gums des stars…

  6. Didier dit :

    Amusant ! Mon titre est du même style. Et j’ai voulu “m’ouvrir aux autres” également :

    http://juliette-presse.fr/chercheurdemploi/

    Bon courage à toutes et à tous !

Laisser une réponse