Archive pour le mot-clef ‘enfant’

Ton amie instit’ balance les perles de ses élèves

Lundi 9 mai 2011

ecole_des_champions

Billet d’invité(e)

Ami lecteur, voici donc le billet de mon amie M., institutrice de son état et presque glandue par nature. J’aime tellement ses “status” sur Facebook que je lui ai proposé de nous en faire un florilège. (Perso, je rêve toujours de faire une balayette laser à quelqu’un depuis que je sais que ça existe.)

….

Je suis professeur des écoles et n’appartient donc ni à la catégorie « chômeur », ni à celle « d’intermittent » MAIS j’ai environ 15 semaines de vacances par an et touche un maigre salaire… Ma présence sur le blog de MAC n’est donc pas complètement saugrenue!

J’enseigne dans le 19e depuis 3 ans avec des classes de CM1/CM2, mes élèves ont donc à peu près 9/10 ans…

Les enfants sont comme vous et moi, mais en plus petits.

Ils se posent des questions existentielles :
« Maîtresse, moi je ne comprends pas pourquoi ma grande soeur se maquille, se parfume, se fait belle….tout ça pour rester à la maison…? »

Ils essaient de gérer leurs conflits :
« Ben ouais maîtresse, je l’ai péfra parce que lui m’avait péfra avant. Dans ma maison, c’est ça la règle: tu me péfra, j’te péfra! »

Ils apprennent à communiquer :
« Elle pleure parce qu’elle était sur notre terrain de foot alors je l’ai poussée, je l’ai insultée et après je lui ai fait une balayette laser »

Ils tentent de sauver notre planète :
« Maîtresse, hier avec mes copines on a crée une association et on a fait plein d’affiches et aussi on vous a fait un badge « SOS PD! »…ca veut dire « Au secours Planète en Danger »! »

Ils se font mal :
« Aie maîtresse!! Je me suis enfoncée ma pointe de compas dans l’oreille, ca fait mal !!!! »

Ils cherchent des informations sur internet et sont parfois surpris des résultats :
« Maîtresse, pour notre exposé sur l’évolution des moyens de transport, on a tapé « ticket de métro » sur google images et ben….heu..hihihihi…en fait, on a pas trouvé des tickets de métro…hihihi »

Ils s’efforcent de trouver des solutions pour se simplifier la vie :
« Maîtresse, quand je lis la mythologie grecque, le prénoms sont trop durs alors je les change dans ma tête. Par exemple, Agamemnon, je l’appelle Jean-Pierre ! »

Parfois, ils pensent avoir compris alors qu’en fait ce n’est pas le cas :
« Maîtresse, avant on utilisait « point » à la place de « pas », c’est ça ?
Alors, pour dire « papa », avant on disait « pointpoint »?
»

Ils commettent des erreurs :
« Ben, je suis entré dans la classe pendant la récréation, j’ai pris la boite avec l’argent dedans, je l’ai cachée et après on s’est partagé tout ce qu’il y avait dedans…. mais maintenant j’ai plus les 250 euros… j’ai tout dépensé… j’ai acheté des vêtements. »

Ils ne maîtrisent pas certaines expressions de la langue française :
« Les enfants, vos parents seront les invités de marque de notre petite exposition photo »
« Maîtresse, c’est qui Marc ?
»


Voilà en quelques lignes un aperçu de mon quotidien d’instit !
Et je terminerai en reprenant les paroles de feu Jacques Martin: « les enfants sont formidables ! ».