Les hommes hétérosexuels savent-ils s’acheter des sous-vêtements ?



(Requête de Clara, gros coup de mou.)

Amie lectrice, non.

Tu soulèves un exemple caractéristique du problème d’autonomie du mâle hétérosexuel. En l’absence d’une intervention extérieure, l’homme porte des caleçons datant de 1993, année de sortie du premier album d’Ace of base (ci-contre).

Il n’éprouve pas de honte à l’apparition non sollicitée de ses testicules, dindons fatigués échappés du bâillement du tissus.

En dépit de ton attachement à la méthode Montessori, qui consiste à apprendre à faire seul, tu as craqué et lui as jeté en rafale cinq paquets de boxers Dim. Ne te juge pas trop sévèrement, nous sommes nombreuses à en être passées par là.

L’achat de sous-vêtements constitue encore un funeste passage de relais entre la mère de l’individu et sa meuf. Avant de s’enorgueillir d’avoir écouté un podcast féministe, le mâle hétérosexuel pourrait sauter ce cap décisif, opérer ce basculement radical : se payer un putain de calebute.

Mais une chose à la fois, amie lectrice ; l’homme, encore tout fébrile de #MeToo, commence à peine à se pencher sur le mystère des cycles du lave-linge. Patience donc. La révolution est en marche, mais elle n’avance pas vite.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Je salue ta perspicacité habituelle : il existe une corrélation extrêmement forte entre l’achat des sous-vêtements (contrairement à tout autre habit) et l’utilisation du lave-linge. En particulier cela relève de l’attention que l’on porte aux programmes et températures de lavage.
    Aussi, il y a presque vingt ans, emmenai-je pour la première fois celle qui serait mon épouse chez une mercière passablement incrédule, et insistai-je sur le blanc du coton et sur la qualité des élastiques. (Des marques ? Fi donc !) Quelques années plus tard, lorsque l’article parut sur le marché, je penchai aussi pour l’achat d’une boule de lavage de soutien-gorge, un outil au prix dérisoire qui est aussi utile qu’il constitue le présent idéal du parfait gentleman. Et c’est ainsi qu’Allah est grand (aurait conclu A.V.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *